GISA addresses Exchange ProgrammesGISA s’adresse aux programmes d’échange

All NewsGISA newsIHEID newsComments Off on GISA addresses Exchange ProgrammesGISA s’adresse aux programmes d’échange

Accompanied by two students, Vice President for Academic Affairs, Jesse Sargent, met with IHEID Director Philippe Burrin to address recent issues surrounding Institute exchange programs.

Specifically, two students had been accepted for an exchange to Yale University only to learn that Yale had canceled the exchange. This was a result, as M. Burrin explained, of IHEID’s agreements with specific Yale Centers, which specify that student exchanges must take place on a reciprocal basis. Yale has not sent any exchange students to IHEID in recent years and has discontinued Master-programme exchanges. The Director plans to visit the United States in two weeks’ time in hopes of renegotiating the Yale agreement and thereby rectifying the problem. In the meantime, he is personally overseeing the process of placing those who were affected in alternative exchange programs of their choosing.

In addition, GISA addressed poor communication channels between the Institute and exchange partner universities, particularly Jawaharlal Nehru University in New Delhi. It was learned that IHEID reached out to both JNU administrators and former professors to encourage more constructive communication between the two parties. Fortunately, GISA has received word that contact with JNU has been re-established and our four nominated exchange students have all been confirmed for the upcoming semester in India.

GISA also broached growing concerns concerning the transparency of the study-abroad selection process, and ensuring equitable participation between disciplinary and interdisciplinary students. Each application for exchange is evaluated by the Exchange Commission, headed by the Director of Studies and advised by the Chair of each program. Although grades play an important role in the decision, the student’s written statement and justification remain the primary factors determining exchange placement. Students are therefore encouraged to consider their arguments carefully when writing a letter of motivation. Out of the 70 applications received this year, the Institute was able to nominate 37 students at a rate of 53%. Acceptance rates in both the Disciplinary and Interdisciplinary Master’s programs were 54% and 56%, respectively. The Institute administration also expressed an interest in increasing exchange-programme participation rates among Doctoral Students.

In the event that you have additional concerns regarding IHEID’s exchange programs, we encourage you to contact the Vice President of Academic Affairs or speak directly with your program’s academic representative.

La semaine dernière, le Vice-Président des affaires académiques Jesse Sargent a, aux côtés de deux étudiants postulant pour un échange, rencontré le directeur de l’IHEID Philippe Burrin ainsi que d’autres membres de l’administration, afin d’aborder les problèmes relatifs aux programmes d’échange de l’Institut.

Quel était le problème ? Deux étudiants avaient été acceptés pour un échange au sein de l’Université de Yale, avant de voir leur candidature rejetée par l’Université de Yale elle-même. M. Burrin a justifié cette décision en invoquant l’accord signé entre l’IHEID et Yale, qui stipule que les échanges entre les deux établissements doivent reposer sur un système de réciprocité. Or, Yale n’a envoyé aucun étudiant en échange à l’IHEID au cours des dernières années (elle a, en outre, fait part de sa décision d’interdire les échanges à tous ses étudiants en Master…). Le Directeur a par ailleurs confirmé sa décision de se rendre aux États-Unis dans deux semaines, en vue de renégocier l’accord avec Yale et ainsi pallier le problème. Dans l’intervalle, il supervise personnellement le placement des deux étudiants, et tâche d’assurer l’acceptation de leurs candidatures respectives dans l’établissement de leur choix.

GISA a également fait part du manque de communication de l’administration de certaines universités d’accueil. L’Institut a, pour sa part, invité son administration et d’anciens étudiants et enseignants de la JNU (Jawaharlal Nehru University) à assurer une communication effective dans le cadre de son nouveau partenariat avec l’Université de New-Delhi. M. Burrin a confirmé à GISA que l’Institut restait à la disposition des étudiants susceptibles de rencontrer des difficultés lors de leur candidature pour un échange. Une bonne nouvelle cependant : GISA a été avertie du partenariat avec l’Université de New-Delhi, et de l’acceptation de quatre étudiants de l’IHEID pour un échange dès la rentrée 2013 !

GISA a par ailleurs souhaité aborder la transparence dans le processus de sélection des étudiants d’échange, ainsi que l’équilibre des affectations entre les étudiants en Masters disciplinaires et ceux en Masters interdisciplinaires. Chaque candidature pour un échange est examinée par la Commission d’échange, appuyée par le Conseiller aux études et recommandée par le Président de chaque programme. Il est évident que le niveau des étudiants candidats joue un rôle prépondérant aux yeux du jury ; mais leur lettre de motivation demeure un facteur essentiel de décision. Ainsi, il est recommandé aux postulants de choisir précautionneusement leurs arguments… Sur les 70 candidatures reçues cette année, l’Institut a réussi à affecter 37 étudiants, soit un taux de placement de 53%. Les Masters disciplinaires et interdisciplinaires ont respectivement atteint un taux de 54 et 56%. L’administration de l’IHEID a signalé vouloir intégrer davantage d’étudiants en Doctorat dans les programmes d’échange.

Tout étudiant rencontrant un problème relatif aux échanges est invité à en faire part au représentant académique de son programme, ou au Vice-Président des affaires académiques à l’adresse jesse.sargent@graduateinstitute.ch.

Comments are closed.

© 2016 GISA. All rights reserved.